Vitamine K: Ce merveilleux nutriment dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler

Vitamine quoi? K?

 

Ouep!

 

Pourquoi ont-ils sauté par-dessus les vitamines F, G, H, I et J?

 

Bonne question!

 

 

La réponse est bien simple! C’est parce que le « K » est pour « koagulation », qui veut évidemment dire « coagulation » en danois. La vitamine K est une vitamine qui aide le sang à coaguler. Et ce n’est pas la pointe du iceberg quand on pense à tout ce que peut faire cette oubliée pour notre corps.

 

Elle est une des quatre vitamines liposoblubles : Il y a la vitamine A, D, E et K. Une vitamine liposoluble est en fait une vitamine qui va mieux s’absorber avec du gras, contrairement aux autres vitamines, hydrosolubles, qui s’absorbe avec de l’eau.

 

Laissez-moi vous raconter tout ce que cette petite merveille peut faire pour nous. Par la suite, je vous donnerai une liste d’aliments riches en vitamine K.

 

Après votre lecture, vous pourrez vous considérer comme l’expertˑe en matière de vitamine K!

 

 

Les merveilleuses fonctions de la vitamine K

 

Comme je l’ai mentionné plus tôt, le « K » représente la capacité de la vitamine à aider à la coagulation du sang. Et il s’agit bien sûr d’une mesure de sauvetage pour prévenir la perte du sang suite à une simple coupure ou éraflure.

 

La vitamine K travaille aussi main dans la main avec le calcium dans le sang. Elle aide à transporter le calcium à nos os et nos dents, où nous en avons besoin. Ceci diminue le risque de fractures et de caries dentaires. Le fait d’avoir trop de calcium dans notre sang peut mener à des pierres aux reins et des artères durcies (athérosclérose), donc la vitamine K permet de diminuer les risques de ces problèmes de santé aussi.

 

La vitamine K aide aussi à l’insuline. Non seulement elle est essentielle pour la fabrication de l’insuline, elle aide aussi à nos cellules à y rester sensible. Ce qui veut dire que la vitamine K peut aider à mieux réguler votre glycémie.

 

Elle a aussi quelques autres fonctions. Elle peut aider à réguler les hormones sexuelles. Chez les hommes, elle aide à maintenir un bon niveau de testostérone. Chez les femmes souffrant du syndrome polykystique ovarien, cela peut aider à réduire la quantité de certaines hormones.

 

Finalement, la vitamine K peut aider à protéger de certains cancers en désactivant les gènes du cancer.

 

En gros, je pense qu’il est juste de dire que c’est une vitamine assez exceptionnelle et versatile.

 

 

Quoi manger pour obtenir de la vitamine K

 

Il y a deux types de vitamines K : K1 et K2.

 

Le type dépend de quel aliment vous consommer. La vitamine K1 se retrouve dans les végétaux, alors que la K2 se trouve dans la viande et les végétaux fermentés.

 

La vitamine K1 supporte la coagulation du sang (vous vous souvenez, la « koagulation »?) La vitamine K1 se trouve principalement dans les légumes crucifères (brocoli, chou-fleur, chou, chou de Bruxelles), les feuillus verts foncés (épinard, persil, bette à carde), ainsi que les asperges.

 

La vitamine K2 supporte elle aussi la coagulation sanguine, en plus d’autres bienfaits santé. La minéralisation des os, les effets sur les gènes du cancer et sur les hormones sexuelles en font partie. La vitamine K2 se trouve dans les jaunes d’œufs, le fromage, le beurre, la viande et les aliments fermentés comme la choucroute. Deux des meilleures sources de vitamines K2 sont le natto (soya fermenté) et le foie gras.

 

Puisque la vitamine K est une des quatre vitamines liposolubles, il est mieux de consommer les aliments qui en contiennent avec un peu de gras. Ceci aidera grandement à augmenter l’absorption de l’aliment dans notre corps.

 

Si vous optez pour la supplémentation, assurez-vous de bien suivre les recommandations sur l’étiquette. Quelques précautions sont nécessaires, du fait que la vitamine K peut interagir avec certains médicaments, soyez certainˑe de pouvoir en prendre.

 

Conclusion

 

Les vitamines K1 et K2 sont des vitamines liposolubles essentielles. Elles aident à la coagulation du sang, à fortifier nos os et à réguler nos hormones sexuelles, pour ne nommer que celles-là.

 

La vitamine K1 se trouve dans les légumes verts, comme les crucifères et les feuillus. La vitamine K2 se trouve quant à elle dans les jaunes d’œufs, la viande, les fromages et les aliments fermentés.

 

J’espère que vous vous sentez maintenant plus confiantˑe au sujet de la vitamine K et de tous ses bienfaits, malheureusement mal connus. Avez-vous appris quelque chose de nouveau? Vouliez-vous ajouter quelque chose à laquelle je n’ai pas pensé? Je vous invite à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous avez retenu de votre lecture.

 

 


Références :

https://chrismasterjohnphd.com/2016/12/09/the-ultimate-vitamin-k2-resource/

https://chriskresser.com/vitamin-k2-the-missing-nutrient/

https://www.thepaleomom.com/wiki/vitamin-k/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *